Interstellar : La folle bande-annonce décryptée, les images chocs

Geoffrey Crété | 17 mai 2014
Geoffrey Crété | 17 mai 2014

La nouvelle bande-annonce du film Interstellar, réalisé par Christopher Nolan, avec Matthew McConaughey, Michael Caine, Anne Hathaway, Jessica ChastainCasey Affleck, Wes Bentley ou encore Ellen Burstyn, a de quoi emplir de larmes les yeux des amateurs de science-fiction. 

Encore très mystérieux, le film centré sur un père de famille (McConaughey) qui accepte d'embarquer dans une mission à travers les étoiles, et au-delà de notre système solaire, pour sauver l'espèce humaine, offre en moins de trois minutes suffisamment d'émotion, d'énigmes et d'images marquantes pour confirmer que le réalisateur superstar va encore frapper un grand coup le 5 novembre prochain.

Retour sur les images chocs et thématiques de cette bande-annonce sensationnelle.

  

Les protagonistes

 

 
  
 
 
 
 

 

D'un côté, la Terre, dans une situation de plus en plus dramatique, avec Jessica Chastain, Casey Affleck et les enfants de Matthew McConaughey, emportés dans ce qui ressemble à un exode. De l'autre, les étoiles, où McConaughey sera au moins épaulé par Anne Hathaway.

 

L'apocalypse selon Christopher

 

 
 


 

Pas de Tour Eiffel détruite, de Golden Gate anéanti ou de Taj Mahal réduit en poussière : Nolan n'est pas Emmerich, aussi Interstellar semble filmer une lente agonie, entre tempêtes de poussières et flammes destructrices. Des catastrophes naturelles classiques qui, dans le contexte d'une Terre en soins paliatifs, ont de vraies allures de fin du monde.

 

La gravitas

 

 

En quelques images, Interstellar offre déjà plus d'enjeux dramatiques (le père déchiré, qui laisse ses enfants derrière lui pour mieux les sauver) que bon nombre de superproductions en deux heures. La musique de Dario Marianelli pour V pour Vendetta aide, mais le personnage de MConaughey offre une vraie accroche émotionnelle (c'est d'ailleurs le coeur de la bande-annonce, qui se garde bien de dévoiler tous ses secrets).

 

Le voyage

 



 


 

Les anneaux de Saturne, l'espace-temps tordu, la vitesse silencieuse, une carcasse aspirée par l'immensité de l'inconnu : Interstellar a semble t-il beaucoup de choses à offrir sur le plan de la science-fiction pure. Car derrière le design classique des vaisseaux et des combinaisons se cache sans nul doute une épopée fascinante vers un ailleurs encore jamais exploré - comme le confirment les sarcophages futuristes, où les explorateurs seront de toute évidence plongés dans un long sommeil afin de parcourir des distances astronomiques jusqu'à un autre système solaire. Car comme l'explique Michael Caine : "Nous devons nous confronter à la réalité que rien, dans notre système solaire, ne peut nous aider".

Attendu par la planète comme le nouveau Gravity, Interstellar sortira le 5 novembre. 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire