Selfie burné : James Franco se caresse les valseuses sur Instagram

Simon Riaux | 9 mai 2014
Simon Riaux | 9 mai 2014

Que serait le voyeurisme sans James Franco et ses selfies ? Probablement un art mineur et balbutiant. Heureusement, l'acteur de Spring Breakers se fait une joie d'utiliser les réseaux sociaux et autres artefacts modernes pour nous donner un aperçu de son quotidien... et de ses parties génitales. Quelques jours seulement après avoir lourdement dragué « par erreur » une mineure via Instagram, l'artiste a offert au monde entier un cliché de sa personne en sous-vêtements, une main pudiquement placée dans la position dite du « gratteur de gonades ».

 

Preuve qu'il n'a toutefois pas perdu l'intégrité de son bon sens ou de sa dignité, James Franco n'a pas hésité à défendre son usage très personnel du selfie chez David Letterman. Nous vous épargnerons la reproduction de l'intégralité de ses propos, lesquels oscillent entre le « C'est ce que les gens veulent » et le « Personne ne vous force à regarder ». Deux affirmations frappées au coin de la finesse et de la distinction qui nous rappellent avec force que les substances hallucinogènes sont un fléau qu'il convient de combattre. Vivement Cannes, qu'on fasse une grosse mouillée à ce petit taquin de James Franco.

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire