Gérard Lanvin balance sur le "lamentable" cinéma français

Simon Riaux | 24 avril 2014
Simon Riaux | 24 avril 2014

C'est plus que jamais une certitude, Gérard Lanvin n'a pas sa langue dans sa poche et il en use souvent pour dire exactement ce qu'il pense. Cette semaine, ce sont les scénaristes français et les mondains de la Grande Famille du cinéma qui en prennent pour leur grade à l'occasion d'une interview que le comédien, à l'affiche actuellement de 96 Heures, a accordé à Téléstar. D'après Gérard Lanvin, la lecture de scénarios serait devenue particulièrement douloureuse ces dernières années.

« Je ne fais pas ce métier pour exister mais pour des rencontres, avec un acteur, un scénario. Le problème c'est que côté scénar, la qualité d'écriture française commence sérieusement à me fatiguer ». Pan dans les dents. On ne donnera pas tort à l'acteur, tant il nous arrive de tancer certains scripts de toute évidence lancés en production avant d'être aboutis. Et comme Gérard Lanvin nous devait bien ça, il a accompagné cette pique d'une petite remarque à l'encontre des mondains du Septième Art : « Je n'aime pas ces soirées type César, avant-première mondaine, où des mecs, qui sont là pour manger et pour boire à l'œil, te tapent dans le dos en te disant que t'es le meilleur mais ne te proposent jamais un rôle. Ça s'appelle manquer de savoir-être, je n'ai pas de respect pour ça ». Voilà un paquet de monde rhabillé pour l'hiver.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire