Cannes 2014 : la Quinzaine des réalisateurs dévoile une sélection meurtrière

Simon Riaux | 22 avril 2014
Simon Riaux | 22 avril 2014
C'est au tour de la Quinzaine des réalisateurs de dévoiler sa sélection Cannoise. Et encore une fois, le choix de la Société des réalisateurs s'avère sur le papier plutôt audacieux, riche en projets attendus ou en œuvres d'auteurs encore inconnus, dont les titres suffisent à nous mettre en joie. Il nous tarde ainsi de découvrir Mange tes morts, ou encore le sombre Cold in July, ainsi que Whiplash, qui fit sensation lors du dernier festival de Sundance. Mais le gros morceau que nous guettons la bave aux lèvres c'est évidemment Alleluia, le nouveau film de Fabrice Du Welz (Calvaire), relecture du sordide fait divers des Honeymoon Killers, porté par Laurent Lucas.

Il ne faut pas vendre la pellicule avant de l'avoir visionnée, mais tout de même, ce 67ème Festival s'annonce sous les meilleurs hospices.


Ouverture :

Bande de filles, de Céline Sciamma


Alleluia, de Fabrice du Welz

At li Layla de Asaf Korman

Catch me Daddy, de Daniel Wolfe

Cold in July, de Jim Mickle

Les Combattants, de Thomas Cailley

Le Procès de Viviane Amsalem, de Ronit et Shlomi Elkabetz

A Hard day, de Kim Seong-hun

Mange tes morts, de Jean-Charles Hue

National Gallery, de Frederick Wiseman

Queen and country, de John Boorman

Refugiado, de Diego Lerman

Tu dors Nicole, de Stéphane Lafleur

Whiplash, de Damien Chazelle

These final hours, de Zach Hilditch

Le conte de la princesse Kaguya, de Isao Takahata

Massacre à la tronçonneuse de Tobe Hooper



Séance spéciale

P'tit Quinquin, de Bruno Dumont


Film de clôture

Pride, de Matthew Warchus

 

 

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire