Game of thrones saison 4 : George R.R. Martin s'explique sur la mort inattendue d'un personnage (spoilers)

Simon Riaux | 14 avril 2014
Simon Riaux | 14 avril 2014

Les plus acharnés spectateurs français de Game of thrones le savent depuis quelques heures, l'épisode diffusé dimanche dernier aux États-Unis, le deuxième de la quatrième saison, a apporté un rebondissement de poids : un des principaux personnages du show vient de rencontrer son destin.

Attention spoilers !

C'est donc un des êtres humains les plus haïs de Westeros qui vient de passer l'arme à gauche, le bon roi Geoffrey. Alors que cet événement va profondément bouleverser les rapports entre les personnages et que décidément, il ne fait pas bon se marier dans Game of thrones, l'écrivain George R.R. Martin est revenu au micro d'Entertainment Weekly sur cette mort qui devrait surprendre bon nombre de spectateurs :

« Le red wedding et cet événement – les fans l'appellent le purple wedding – se déroulaient dans le même tome. Dans la série, il s'agit de deux saisons différentes. Mais la mort de Geoffrey était en quelque sorte un contrepoids après la mort de Robb et Catelyn. Cela démontre que oui, personne n'est à l'abri – des fois les bons gagnent, des fois ce sont les méchants.

Je voulais aussi que cette mort soit chargée de pathos. Je veux dire, Geoffrey, aussi monstrueux soit-il – et il est aussi monstrueux à l'écran que dans les livres, Jack Gleeson a apporté de formidables trucs d'acteur au rôle qui le rendent par certains aspects plus terrible encore qu'à l'écrit – n'est jamais qu'un gamin de 13 ans. À un certain moment dans cette scène, il réalise qu'il est en train de mourir et ne peut plus respirer, il lance un regard à Tyrion et sa mère, ainsi qu'à tous ceux autour de lui, plein de terreur, quelque chose qui signifie : « hé maman ! Je meurs ! » Rendez-vous dans quelques heures pour notre compte-rendu détaillé de ce deuxième épisode riche en rebondissements.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire