Godzilla : nouvelles images et nouveaux monstre dévoilés au SXSW

Simon Riaux | 12 mars 2014
Simon Riaux | 12 mars 2014
Gareth Edwards, le réalisateur du nouveau Godzilla attendu pour le mois de mai a présenté un nouvel extrait de son blockbuster de destruction massive dans le cadre du festival SXSW d'Austin, Texas. Le public, rassemblé pour l'occasion au Ritz a visiblement accueilli ces nouvelles images et leurs révélations avec un enthousiasme délirant, soulignant notamment la qualité de la musique composée par Alexandre Desplat.

Nos charmants confrères de Shock till you drop ayant rédigé un compte-rendu détaillé de cette projection, en voici quelques extraits traduits. Pour retrouver ce texte dans on intégralité et en anglais, vous pouvez faire un tour par ici.

« Un chien, attaché sur la plage, aboie devant la menace qui approche : une vague massive. Le chien n'y va pas de main morte, hurlant à la mort et rongeant ses liens au passage. La caméra le suit de la plage jusqu'au rues adjacentes, une vague dévastatrice à sa suite. Il rejoint la foule hurlante de personnes en quête d'un abri et disparaît dans la masse. Pendant ce temps, l'homme et sa fille aperçus plus tôt cherchent un abri dans la boutique la plus proche, dont ils ferment les portes alors que la vague déferle. Depuis les toits, les gens regardent l'océan détruire les rues. C'est aussi terrible que le tsunami de The Impossible.

(…)

Quelque chose détruit les rails du tram aérien ! Les wagons s'écrasent en contrebas, entraînant dans leur chute de nombreux passagers. Le petit garçon avec Taylor-Johnson en réchappe de justesse, mais il est rattrapé juste avant de tomber hors du wagon. C'est à ce moment que Edwards dévoile la deuxième menace de Godzilla : un autre kaiju ! C'est une créature dotée de très nombreux membres, dont ce qui ressemble à une paire d'ailes sur le dos (ce qui expliquerait la forme mystérieuse qui déchire les nuages dans le trailer). Cette créature pulvérise tout dans l'aéroport et déclenche des explosions en chaîne qui détruisent deux avions.

(…)

Une patte géante entre dans l'image. Elle ressemble à un foutu tank. Mais elle est tellement plus grosse que ça... Nous sommes désormais de retour sur le tarmac et le monstre semble l'ennemi de Godzilla, alors que la caméra, dans un plan iconique part de sa jambe pour nous offrir la meilleure image de la Bête qui nous ait été donnée de voir jusqu'à présent. Vous l'avez déjà vu en photo et dans les différents trailer, mais cet extrait lui rend enfin justice : il est véritablement massif. »


Inutile de vous dire que cette projection, précédée d'un visionnage du Godzilla de 1954 a mis la foule en joie et qu'il nous tarde d'en découvrir le contenu. Histoire de vous mettre en jambe nous vous conseillons de rejeter un œil au trailer ci-dessus, réalisé par Gareth Edwards.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire