Alain Resnais est mort

Simon Riaux | 2 mars 2014
Simon Riaux | 2 mars 2014

Alain Resnais est mort le soir du samedi 1er mars, à l'âge de 91 ans. Il était sans doute le dernier Grand metteur en scène de cinéma français, ou tout du moins le dernier à être intimement connecté à l'histoire du médium. Si une filmographie riche et un âge vénérable font de sa disparition un événement loin du tragique de carton-pâte qu'agitent déjà les réseaux sociaux, elle n'en demeure pas moins une date à marquer d'une pierre blanche.

Alain Resnais se fit connaître du grand public (et de générations d'écoliers traumatisés) grâce à Nuit et Brouillard, que devait suivre quelques années plus tard Hiroshima mon amour. Mais l'image de cinéaste intellectualisant et proche du Nouveau Roman (il collabora notamment avec Duras et Robbe-Grillet) qui commence à lui coller à la peau va heureusement se nuancer grâce à ses œuvres suivantes.
Qu'il s'agisse de Providence, Mon Oncle d'Amérique ou La Vie est un roman, les genres qu'il convoque vont en apparence se diversifier. Mais le réalisateur continue de mettre en scène des récits complexes, imbriqués les uns dans les autres, emballant au passage quelques sublimes plans séquences. Alain Resnais échappera toute sa carrière à la définition d'un style ou à l'enfermement dans une codification. Ses vingt dernières années furent en apparence plus légères, hantées par les notions de vieillissement et de disparition autant que marquées par certaines formes artistiques (le théâtre, ses répétitions, l'opérette, la chanson populaire).

Avec la disparition d'Alain Resnais, nous perdons un artiste dont le travail était encore d'une richesse éclatante et dont nous nous apprêtons à découvrir le dernier film : Aimer, boire et chanter. Gageons qu'il s'agira une nouvelle fois d'un film où surgiront ici et là les figures de la Bibliothèque et du Labyrinthe, deux des entités que Resnais se plaisait à convoquer et qui structurèrent toute sa brillante carrière.

 

 

 

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire