Danny Boyle, du sexe et des raquettes

Simon Riaux | 24 février 2014
Simon Riaux | 24 février 2014

S'il y a bien quelque chose que l'on peut reconnaître à Danny Boyle, c'est sa formidable capacité à passer d'un genre à l'autre, qualité que le metteur en scène britannique illustrera avec son nouveau projet. Ce dernier sera consacré au match de tennis qui opposé en 1973 Billie Jean King à Bobby Riggs. À l'époque où les femmes ne pouvaient ni ouvrir un compte en banque ni travailler sans l'accord de leur époux, où leurs performances sportives étaient au mieux accueillies avec condescendance, la confrontation entre un des principaux champions de son temps et une athlète féminine combattive fut un événement majeur.

Baptisé « Bataille des sexes », le match vit Billie Jean King s'imposer avec une force qui devait ravir les féministes et leur défenseurs, son adversaire étant à l'époque connu pour moquer le tennis féminin et avoir longuement expliqué qu'il était capable au crépuscule de sa carrière de vaincre toutes les championnes du moment. On est d'ores et déjà curieux de voir ce que la maîtrise technique et la générosité du cinéma de Boyle peuvent donner, nourris d'un sujet plus consistant que son récent et malin Trance.  

 

 

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire