Noé contre les extrémistes religieux

Simon Riaux | 18 février 2014
Simon Riaux | 18 février 2014

Les extrémistes religieux sont beaucoup de choses, mais pas cinéphiles, comme en témoigne leur attitude envers Noé, le nouveau film de Darren Aronofsky. Après que la Paramount ait annoncé ne pas avoir l'intention de remonter, couper ou retoucher la création du metteur en scène, il n'a pas fallu longtemps à une association connue pour être un chouïa tatillonne pour ce qui est des questions de religion. En effet, Noé dans le collimateur de « Consumers driven by faith » (littéralement, les « consommateurs guidés par la foi »), qui histoire d'ouvrir les hostilités, se sont fendus d'un petit sondage annonçant leurs actions à venir et remettant en cause la viabilité économique du film.

À la question « En tant que Consommateur guidé par foi, êtes vous satisfait qu'un film à thématique biblique – sensé s'adresser à vous – remplace le message central de la Bible par un autre, conçu par Hollywood ? » Sans surprise, les tolérants contempteurs de Noé ont répondu NON, à 98%. On espère simplement qu'ils ne vont pas lire la bande-dessinée d'ici la sortie du film, parce que sinon, on connaît quelques associations bien de chez nous qui vont sentir la moutarde leur monter au nez... D'ici à ce que tous ces adorateurs de la liberté d'expression voient dans Noé d'Aronofsky un complot judéo-maçonnique ourdi par des scénaristes invertis pour piétiner une civilisation millénaire, il n'y a qu'un pas.

 

 

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire