Morse avec des loups-garous, Gaumont est sur le coup

Simon Riaux | 10 février 2014
Simon Riaux | 10 février 2014

Si Twilight peut-être à juste titre considéré comme la honteuse origine du regain d'intérêt de nos têtes blondes pour les romances trisomiques et le fantastique bas de gamme, Morse (alias Let the right one in, alias Laisse-moi entrer) en revanche, peut être perçu comme le responsable d'un regain d'intérêt pour le genre de la part d'un public plus élitiste, qui a fortement tendance à en oublier la force et les potentielles qualités.

On peut donc noter avec enthousiasme l'arrivée d'un projet que les rumeurs berlinoises vendent tel un « Morse avec des Loups-Garous », à fortiori quand il est produit par des français. When Animals dream ("Quand rêvent les animaux") narre l'histoire d'une jeune fille de 16 ans vivant recluse dans un petit village de pêche danois, qui va découvrir à l'occasion de ses premiers émois qu'elle appartient à la dangereuse famille des lycanthropes. Une condition qui lui vaudra d'être mise au banc de sa communauté et devrait occasionner une baisse drastique de la démographie environnante.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'intérêt porté à cette œuvre lors du Festival de Berlin 2014 aura été des plus importants, puisque cette co-production entre Gaumont, Alphaville et Back-Up Films aura été achetée par la Grèce, l'Angleterre, l'Allemagne, l'Australie et les U.S.A. Pour uen fois qu'on est dans le coup, on ne va pas se plaindre et signaler qu'on attend cette sanglante nouveauté de pied ferme.

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire