Tarantino porte plainte, Gawker réplique

Simon Riaux | 28 janvier 2014
Simon Riaux | 28 janvier 2014

Nous vous annoncions hier que Quentin Tarantino avait décidé s'attaquer au site Gawker, responsable selon lui d'une large diffusion sur Internet de son désormais célèbre script The Hateful Eight. Le site a depuis répondu au réalisateur de Django Unchained et semble bien décidé à répliquer argument contre argument à son accusateur, alors que s'emballe une histoire peut-être moins simple qu'elle n'y paraît. L'argumentation de Gawker face à Tarantino s'intitule « Quentin Tarantino porte plainte contre Gawker pour la publication d'un texte qu'il voulait voir en ligne », elle es articulée autour de six points. En voici quelques morceaux choisis :

« C'est Tarantino lui-même qui a fait de son scénario une information, information qui lui a apporté beaucoup d'attention. (…) Gawker ne connaît pas la personne qui a posté le script sur un site intitulé AnonFiles, tandis qu'une autre personne inconnue de Gawker l'a publié sur un site baptisé Scribd. Jeudi dernier, Gawker a reçu un tuyau de la part d'un lecteur nous informant où le script était disponible, après quoi Gawker a publié une news stipulant que le scénario était apparu en ligne. »

L'article précise en outre que la plainte déposée contre le site Gawker ne l'accuse pas d'avoir violé le copyright, mais de complicité viol de copyright, avant d'enchaîner sur l'argument le plus discutable avancé par les journalistes.

« Des news concernant le fait qu'il existe sur internet une histoire initiée par Tarantino lui-même ainsi que notre publication du lien font partie d'une routine et de composants tout à fait banals de notre travail : informer les gens des news et informations dont ils sont curieux ». Après avoir jeté un œil matinal à la une de Gawker, on laissera à chacun le choix de décider si le destin tragique d'un chanteur d'opéra devenu Pétomane malgré lui constitue une de ces informations digne de curiosité.

 

 

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire