Gérardmer 2014 dévoile un programme saignant

Simon Riaux | 17 janvier 2014
Simon Riaux | 17 janvier 2014

Le 21ème Festival de Gérardmer, qui aura lieu du 29 janvier au 2 février 2014 vient de dévoiler sa sélection ainsi que son jury et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il y aura du beau monde à la montagne cette année. Le jury sera présidé par Jan Kounen, accompagné de Kim Chapiron, Béatrice Dalle, Alain Damasio ou encore Juan Solanas. En renfort, Vahina Giocante et Tania Raymonde auront pour mission d'assurer que les journalistes bougons fassent le pied de grue au bar du Grand Hôtel et y consomment plus que de raison diverses boissons alcoolisées. Une belle brochette donc à qui revient la difficile mission de départager une éclectique sélection de films, qui devraient laisser quelques belles traces de sang sur la neige.

 

 

La compétition accueillera des productions venues aussi bien de France, de Belgique, du Japon que de Hong-Kong ou d'Australie. C'est avec une certaine impatience que l'on attend de (re)découvrir Last Days on Mars ou encore le Dark Touch  de Marina de Van, ainsi que le Rigor Mortis de Juno Mak. Mais l'évènement de cette sélection, ce sera bien sûr The Sacrament de Ti West, qui aura pour mission de rivaliser avec ses dernières flippantes mises en scène.

La sélection Hors compétition s'annonce quant à elle beaucoup plus étoffée, un chouïa plus bordélique sans doute mais pas moins riche de perles potentielles. En effet, il nous tarde de poser les yeux sur le Discopathe de Renaud Gauthier, de retrouver All Cheerleaders die ou encore L'Étrange couleur des larmes de ton corps, de renouer avec Metal Hurlant Chronicles ou de redonner sa chance à Kiss of the Damned. Mais les sélections à proprement parler ne seront pas le seul intérêt de cette 21 ème édition puisqu'elle rendra hommage à un cinéaste particulièrement éblouissant et apprécié dans nos colonnes : le violent Kim-Jee Woon. On espère avoir l'occasion de revenir avec lui sur les sommets de sa carrière (J'ai Rencontré le diable), ainsi que sur sa collaboration avec un certain Arnold Schwarzenegger.

Inutile de vous préciser qu'il nous tarde de retrouver les sommets enneigés de Gérardmer, ses films avec bestioles dedans, sa nourriture à base de fromage fondu, de pommes de terres et de fromage fondu, l'équipe du festival et ses bénévoles dansant nues sous la lune.

 

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire