Shia Labeouf plagie (encore) un écrivain français

Simon Riaux | 27 décembre 2013
Simon Riaux | 27 décembre 2013

Il y a quelques jours à peine, Shia Labeouf avait dû admettre être coupable d'un plagiat total des travaux de Daniel Clowes, sur lesquels il s'était basé pour écrire son premier court-métrage. Il semblerait aujourd'hui que le fringant héros de la saga Transformers n'en soit pas à son coup d'essai, puisque ses derniers empreints massifs auraient été effectués au détriment de Charles Bukowski et de l'écrivain français Benoît Duteurtre.

En effet, les romans graphiques Let's fucking party et State'N mate dont Shia Labeouf était considéré jusqu'à récemment comme l'auteur s'inspirerait complaisamment de ces deux écrivains, allant jusqu'à reprendre des phrases complètes de certains ouvrages, voire leur trame. C'est le cas de La Petite fille et la cigarette, dont le comédien a repris de longs passages ainsi que l'histoire. L'écrivain français n'a pas encore indiqué s'il désirait porter plainte contre le turgescent interprète de Nymphomaniac, son éditeur américain en revanche semble beaucoup plus vindicatif.

On se demande bien quelle excuse Shia Labeouf va nous sortir cette fois.

 

"Jai ripé monsieur l'inspecteur !" 

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire