C'est chaud pour Luc Besson

Christophe Foltzer | 20 décembre 2013
Christophe Foltzer | 20 décembre 2013

Nouveau rebondissement dans l'affaire du financement de la Cité du Cinéma de Luc Besson. Après que Le Parisien ait rendu publique une possible affaire de détournements de fonds, qu'Europa ait répondu en bottant en touche et que finalement Besson décide de porter plainte contre le quotidien pour diffamation, nous apprenons aujourd'hui que le parquet de Paris vient d'ordonner une enquête préliminaire sur le financement du complexe.

Coup dur donc pour Besson, puisque l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions fiscales et financières de la police judiciaire va donc éplucher ses comptes, vérifier toutes ses demandes et accords de financement, les subventions et tout le toutim, pour notamment identifier le rôle qu'a pu jouer Nicolas Sarkozy (grand ami de Besson) alors Président de la République au moment du lancement du projet en 2008. Si le réalisateur n'a jamais caché que l'Elysée lui avait donné un coup de main pour boucler son dossier et lancer la machine, reste à savoir si tout a été fait dans la légalité. Egalement dans le collimateur de l'Office, la Caisse des Dépots qui aurait pris une participation non-négligeable dans les 165 millions d'euros qu'a couté la Cité du Cinéma alors qu'elle avait refusé le projet 2 fois de suite. Enfin, et ce n'est pas le moins important, l'Office entend bien trouver une explication au déménagement de l'école Louis Lumière (école publique soit dit en passant) au sein de la Cité contre un loyer annuel de 2 millions d'euros.  

Pas sûr que la dinde ait bon goût cette année chez les Besson.

 


 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire