Hugh Jackman contre Peter Pan

Christophe Foltzer | 19 décembre 2013
Christophe Foltzer | 19 décembre 2013

Parmi les quelques projets actuels autour du personnage de Peter Pan, le film de la Warner réalisé par Joe Wright semble le mieux parti.

Alors qu'on n'avait plus de nouvelles depuis quasiment un mois, voilà qu'on apprend que Javier Bardem a décliné l'offre de la production d'incarner Barbe-Noire, le terrible adversaire de Peter Pan dans ce film centré autour des origines du gamin volant, mais dark et réaliste, façon Batman Begins.

Normalement, c'est Hugh Jackman qui devrait le remplacer. Plutôt une bonne nouvelle puisqu'on ne l'a jamais vraiment vu dans un rôle de "méchant" et que ça pourrait carrément le faire. Pour le rôle de Peter Pan, personne en lice pour le moment puisque la Warner a lancé un grand casting, histoire de nous faire le coup de la révélation, de l'acteur sorti de nulle part qui va tout défoncer en étant gamin avant de rejoindre ses potes Macaulay Culkin et Edward Furlong au Rehab le plus proche. 

Par contre, on en sait un peu plus sur le synopsis. Accrochez-vous, c'est du jamais vu :

Pan racontera donc l'histoire d'un orphelin transporté au pays magique de Neverland, qui va devenir un héros pour les locaux lorsqu'il prendra la tête d'une révolte contre les pirates qui terrorisent le pays depuis trop longtemps. Il fera équipe avec Crochet, son allié le plus proche et ami, avant que ce dernier ne se détourne de lui et rejoigne le camp des pirates pour devenir son plus grand ennemi. A partir de là, deux axes possibles :

- Soit Peter Pan devient handicapé, perd ses cheveux et monte une école pour surdoués tandis que Crochet apprend à tordre le métal par la pensée.

- Soit Peter Pan devient barbu et va s'exiler dans le désert tandis que Crochet, salement blessé, se fait greffer plein de trucs bioniques pour survivre et rejoint les rangs de l'Empereur Palpatine.

Le suspense est insoutenable. 

 


 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire