Joseph Gordon-Levitt se frotte aux supers héros

Simon Riaux | 17 décembre 2013
Simon Riaux | 17 décembre 2013

C'est désormais presque officiel, Joseph Gordon-Levitt est un descendant direct de dieu, en beaucoup plus glabre et cool. Comédien, producteur, business-man et réalisateur (on vous parle très prochainement de Don Jon), rien ne semble pouvoir arrêter l'ascension fulgurante de cet artiste surprenant, qui pourrait presque agacer de décontraction talentueuse. En effet, Joseph Gordon-Levitt serait actuellement sur le point de conclure un deal avec la Warner pour réaliser une adaptation de Sandman, produite par David S. Goyer, dans laquelle il interpréterait également le rôle principal.

Pour ceux qui débarqueraient un tantinet, Sandman est un héros inventé par Neil Gaiman, immense auteur américain, qui passe sa carrière à ausculter et interroger – entre autres - les supers héros. Mélange de plusieurs divinités et du marchand de sable, Sandman est un Dieu des rêves, qui se verra malencontreusement enfermé dans une boule de cristal pendant soixante dix ans. Une réclusion qui causera la perte de son royaume, de ses pouvoirs et aura de tristes répercussions sur le sommeil des humains, ses sujets. Dès qu'il parvient à s'échapper, commence alors une longue quête initiatique, où notre héros devra recouvrer ses attributs.

On avoue être surpris de voir Joseph Gordon-Levitt à un projet aussi ambitieux. En effet, il s'agit là d'un personnage culte, qui aura beaucoup fait pour la renommée de la maison Vertigo, aux intrigues complexes, qui seront difficiles à retranscrire à travers un script de long-métrage, sans compter leur difficile translation visuelle, l'identité artistique du comics étant bien particulière. Néanmoins, on ne peut que se féliciter de voir annoncée une adaptation que l'on espère résolument différente du tout venant Marvel et qu'on espère plus audacieuse.

 

 

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire