Des arnaqueurs et des esclaves aux Golden Globes

Simon Riaux | 12 décembre 2013
Simon Riaux | 12 décembre 2013
Les arnaqueurs et les esclaves seront à l'honneur de la 71ème cérémonie de remise des Golden Globes, dont les nominés viennent d'être révélés. Si l'on est bien sûr pas à l'abri de quelques surprises, la domination de 12 Years a slave ainsi que American Bluff semble difficilement contestable. Le film de Steve McQueen pourrait ainsi remporter les statuettes du meilleur acteur pour Chiwetel Ejiofor, de la meilleure actrice dans un rôle secondaire pour Lupita Nyong'o ainsi que son équivalent masculin pour Michael Fassbender. Steve McQueen lui-même n'est pas à l'abri d'être sacré meilleur réalisateur, le scénariste John Ridley ou encore le compositeur Hans Zimmer font également partie des nommés.

Du côté d'American Bluff, c'est bien sûr Christian Bale que l'on attend, il ne sera pas seul, puisque ses compères Amy Adams, Bradley Cooper et Jennifer Lawrence sont également nommés, soit la quasi-intégralité du casting. David O'Russell est nommé en qualité de réalisateur et de scénariste. American Bluff n'affrontera toutefois pas 12 Years a slave sur le terrain du meilleur film, catégorie où Steve McQueen sera face à Captain Philips, Gravity, Philomena et Rush. En effet, les Golden Globes font une différence entre film dramatiques et comédies (catégorie très souple, dans laquelle avait d'ailleurs été enterré le tragique Tourist, il y a quelques années...), s'y écharperont joyeusement American Bluff, Le Loup de Wall street, Inside Llewyn Davis, Nebraska, Her.

On espère pour notre part que Sandra Bullock parviendra à ravir le prix de la meilleure actrice, même si coincée entre Judi Dench et Cate Blanchett, elle a un peu de souci à se faire. Ejiofor a beau être bien placé, il n'est pas dit qu'Idris Elba ne profite pas du Mandela's effect, quant à McConaughey et Robert Redford, ils font tous deux avec Dallas Buyers Club et All is lost figures d'outsiders de premier choix.

Vous remarquerez que Gravity n'est pas franchement à l'honneur, et que La Vie d'Adèle concourt dans la catégorie meilleur film étranger. Tout ce qu'on espère, c'est que le buffet tiendra la route.

 

 "Si j'ai pas au moins le Golden truc de la meilleure coiffure, je fais un scandale Chris. Un scandale j'te dis."

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire