Miyazaki vivement critiqué

Christophe Foltzer | 10 décembre 2013
Christophe Foltzer | 10 décembre 2013

La scène s'est passée à la Boston Society of Films Critics il y a quelques jours, pendant le vote qui se tenait pour décider des meilleurs films de l'année. Lorsque Le Vent se lève a été nommé dans la catégorie Meilleur Film d'Animation, un critique de Village Voice, Inkoo Kang, a pris la parole et s'est lancé dans une attaque en règle du dernier film du Maître :

"Le film de Miyazaki est totalement représentatif de l'attitude du Japon d'après-guerre par rapport à son histoire, qui est une reconnaissance de l'horreur de cette guerre, mais aussi un refus de reconnaître la responsabilité de son pays dans cette horreur. 

Pour moi, le fait que le film occulte le vrai but de ces avions - Le Vent se lève ne mentionne jamais que ces avions ont été construits par des Chinois et de Coréens réduits à un état d'esclavage - est flagrant."

A l'époque de sa sortie au Japon, le film avait déjà subi des foudres de critiques pour son côté supposé révisionniste et sa réalité romancée. Interrogé plus tard par Deadline, Inkoo Kang explique son discours :

"Ce film ne devrait pas être uniquement vu comme le portrait inoffensif d'un idéaliste, mais doit être replacé dans le contexte d'une culture Japonaise mainstream d'après-guerre qui refuse de voir ses crimes de guerre."

Si, pour avoir vu le film, nous comprenons qu'il puisse susciter ce genre de réactions, nous ne pouvons décemment pas affirmer que Miyazaki ait volontairement occulté ce pan trouble de l'histoire de son pays. S'il n'est pas raconté dans le détail, le métrage y revient suffisamment souvent pour que l'on comprenne la position du réalisateur concernant cette question. Cela dit, si un tel débat peut faire avancer les choses pour la reconnaissance des crimes des guerre du Japon, c'est très bien, mais il serait dommage que le chef-d'oeuvre du maître, et lui seul, en pâtisse. Et de conclure cette news en disant que, de toute façon, le film, au fond, ne parle pas de ça. Mais c'est là un point de vue exclusivement Occidental.

 


 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire