Michael Bay ne regrette rien

Simon Riaux | 6 décembre 2013
Simon Riaux | 6 décembre 2013
La grande presse internationale s'étonnait il y a peu de voir Michel Bay esquisser un semblant d'autocritique en annonçant ne pas vouloir faire un quatrième Transformers aussi neuneu que les précédents. On avait beau ne pas réellement avoir foi dans ses propos, on ne s'attendait pas au rétropédalage quasi-martial que vient d'opérer le réalisateur. Michael Bay n'aime pas que l'on critique ses films et il aime encore moins quand il lui arrive de le faire par inadvertance. Ulcéré par l'utilisation faite de ses propos, le metteur en scène (terme impropre, mais on n'a pas des masses de synonymes) est revenu via son propre site internet sur le sens profond de ses déclarations, que nous ne reproduisons pas ici en intégralité, par souci pour la santé mentale de notre lectorat.

« Non, je ne me suis pas excusé pour aucun des films Transformers. Je n'ai pas expliqué que je les avais filmés en étant « moins cool » que lors de ce quatrième tournage. Je parlais spécifiquement du travail de la caméra et du style de l'ensemble, comparant ceux du premier film avec ceux de grande ampleur que je développe à présent sur une très grosse échelle, très cinématographique. Je ne faisais qu'être précis en expliquant qu ele premier Transformers était filmé dans une zone périphérique standard, qui ne se voulait pas cool ou particulièrement cinégénique. Je voulais que le spectateur ressente que ça pouvait avoir lieu dans n'importe quelle arrière cour américaine. »

Il est colère le Michael.

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire