Un film 'Cats'

Christophe Foltzer | 5 décembre 2013
Christophe Foltzer | 5 décembre 2013

Sur EcranLarge, il en faut pour tout le monde. Là, on pense donc à nos mamans avec cette annonce pour le moins bouleversante pour qui a plus de 50 ans. La comédie musicale super célèbre d'Andrew Lloyd Webber, Cats, pourrait devenir un film. C'est même lui qui le dit :

"Je n'ai pas vu Les Misérables, mais c'est fantastique pour la comédie musicale parce que du coup, tout le monde veut en refaire. Universal a ressorti Cats du tiroir où elle l'avait mis il y a quelques années quand elle en avait acheté les droits et tout à coup, ils parlent d'en faire un film."

Bon, alors, là, une précision s'impose pour ceux qui ne connaissent pas Cats. Comme son titre l'indique, Cats met en scène des chats qui chantent et dansent dans une décharge la nuit en attendant que le Vieux Mathusalem (un chat un peu sage) en choisisse un parmi toute la bande des Jellicles qui soit digne de partir vers la Félinosphère.

Voilà. Logiquement, le cerveau du lecteur est déjà grillé et la grande question s'impose d'elle-même : Comment transposer ça au cinéma et faire que le public l'accepte ? Une inquiétude que partage Webber : 

"Dans la vie, vous ne savez jamais. Nous ne savions pas si le public allait aimer Cats avant que le premier chat ne monte sur scène. Ca aurait pu être le moment le plus terrible de l'histoire de la comédie musicale. Je me rappelle être resté assis backstage, attendant les réactions."

On rappelle, pour finir, que Cats est l'une des comédies musicales à la plus longue longévité puisque cela fait plus de 30 ans qu'elle casse les oreilles des gens de Broadway et qu'elle nous a notamment valu une version de sa chanson phare, Memory, beuglée par Barbra Streisand.

De quoi nous donner envie d'être un peu plus segmentant sur le site....

 

Au pire, ça nous donne déjà une idée d'un film live 'Cosmocats'.


 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire