Du porn chez Disney

Christophe Foltzer | 4 décembre 2013
Christophe Foltzer | 4 décembre 2013

Ce sont nos confrères de darkhorizons.com qui nous font bien marrer dès le matin, et donc merci à eux.

Imaginez : Tampa Bay, Floride, une salle de cinéma bondée d'enfants et de parents avec des sourires ultra-brites, Ted qui passe enfin une après-midi avec ses enfants (c'est pas facile depuis le divorce, d'autant que le juge le trouve irresponsable et que son ex lui a toujours reproché son manque d'implication). Ted est content, Molly et Bobby-Jo vont voir La Reine des neiges, le dernier Disney, ils vont aimer le film, ils vont l'aimer lui. Les lumières s'éteignent, les enfants s'excitent, l'écran s'illumine... et plusieurs minutes de scènes à caractère sexuel explicites défilent sous leurs yeux médusés avant que le film ne commence. Les enfants hurlent et pleurent, les parents leur couvrent les yeux et les oreilles, certains adultes ne peuvent pas détourner le regard, comme hypnotisés.Ted, malgré une demi-molle, se dit que pour la garde des gamins, c'est râpé.

Que s'est-il passé ? L'exploitant en a évidemment appelé à "l'incident technique". N'empêche, Molly et Bobby-Jo viennent de se taper le dernier trailer red-band du Nymphomaniac de Lars von Trier, avec ses gros plans de vagin et ses baises bestiales. Alors, certes, leur innocence est définitivement perdue, mais au moins ils ont reçu des billets gratos en compensation ce qui, quand on y pense, est une belle métaphore du rêve américain.

Bon par contre, on vous laisse, faut qu'on explique à un Pécha surexcité que c'était un incident, que ça n'arrivera plus et que ce n'est donc pas la peine de réserver un billet d'avion pour la Floride. Chacun sa croix.

 Ca a vachement changé Disney, dites donc.


 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire