Streaming : la justice française passe à l'attaque

Simon Riaux | 29 novembre 2013
Simon Riaux | 29 novembre 2013
Le streaming n'en a peut-être plus pour longtemps en France. En effet, le tribunal de Grande instance de Paris vient d'ordonner que soit mise en œuvre « toute mesure […] propre à empêcher, à partir du territoire français [...]l'accès par tout moyen efficace et notamment par le blocage ». Sont visés par cette mesure : Orange, Bouygues Telecom, Numéricable, Free, SFR et Darty Telecom, soit beaucoup de monde.

Cette décision à l'encontre des sites de streaming fait suite à une plainte déposée par les syndicats de producteurs et distributeurs de cinéma, qui vise nommément Allostreaming et son réseau, Dpstreaming, ainsi que de nombreux autres. Telle est la conséquence d'une procédure lancée en 2011 par l'Association des producteurs de cinéma (APF), la Fédaration nationale des distributeurs de films (FNDF) et le syndicat des éditeurs de vidéo numérique (SEVN), l'union des producteurs de films (UPF et les syndicat des producteurs indépendants (SPI° ne les ayant rejoint que plus tardivement.

Va-t-il réellement devenir plus compliqué de regarder nos séries préférées en streaming ? Quelqu'un regardera-t-il enfin Game of thrones sur Canal Pus ? Et Netfix dans tout ça ? La réponse au prochain épisode (qu'on aimerait moins judiciaire).

 

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire