Un film inédit d'Orson Welles à Belfort

Nicolas Thys | 8 novembre 2013
Nicolas Thys | 8 novembre 2013

C'est dans la ville de Pordenone en Italie, où se tient tous les ans, début octobre, un festival consacré au cinéma muet, qu'on a retrouvé voici quelques mois Too much Johnson, film de 66 minutes d'Orson Welles considéré comme perdu et réalisé en 1938, soit 3 ans avant Citizen Kane souvent présenté comme son premier long. Miraculeusement les bobines, des copies de travail, étaient dans un état correct, à l'exception d'une des dix qui composent le film. Après un transfert à Rochester à la George Eastman House, pour y être restauré, le film est enfin visible.

Déjà montré à Pordenone il y a moins d'un mois puis à New York, ce film disparu de Welles arrive en France pour une projection exceptionnelle à l'occasion du festival Entre Vues à Belfort le dimanche 1er décembre à 18h30 au cinéma Pathé. Qu'y découvrira-t-on ? Et bien les prologues filmés des actes d'une pièce comique de William Gillette, écrite en 1894 et que Welles mettait en scène avec sa troupe du Mercury theatre. On y retrouvera Joseph Cotten, l'une des grandes figures de la troupe, pour sa première apparition à l'écran, et Orson Welles lui-même. Précisons que ces éléments ne furent finalement jamais montrés pendant le spectacle suite à des complications avec la Paramount et qu'ils restèrent à l'état de rushs.

Le film sera présenté par Jean-Pierre Berthomé, coauteur d'Orson Welles au travail (Ed. Cahiers du cinéma) et accompagné au piano par Gaël Mevel.

 

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire