Dahan / Weinstein : Le clash

Tonton BDM | 18 octobre 2013
Tonton BDM | 18 octobre 2013

Initialement prévu pour le 27 novembre, le film Grace de Monaco, fameux biopic sur la princesse monégasque réalisé par Olivier Dahan, n'arrivera sur nos écrans qu'au printemps prochain. Comme viennent de nous l'apprendre nos confrères de Libération, la raison de ce report n'est autre qu'un conflit opposant le réalisateur à son producteur Harvey Weinstein. Si le mogul Weinstein assurait que « le film n’était tout simplement pas prêt », la version avancée par le réalisateur français est sensiblement différente : « Ce n’est qu’une histoire d’argent, une question de stratégie de sortie, de millions de dollars, des choses comme ça. Ça n’a rien à voir avec le cinéma. Enfin, ça a tout à voir avec le cinéma entant qu’industrie. Ils veulent un film commercial, c’est-à-dire au ras des pâquerettes, en enlevant tout ce qui dépasse, qui est trop abrupt, tout ce qui est cinéma, tout ce qui fait la vie. Il manque plein de choses. C’est un problème d’ego mal placé, une histoire de manipulation et de pouvoir. Le cinéma est très secondaire dans tout ça, d’où mon désintérêt qui commence à venir pour ce film ».

Dahan affirme par ailleurs que The Weinstein Company aurait récupéré les rushes à son insu afin de monter le film eux-mêmes : « Il y a deux versions du film pour l’instant, la mienne et la leur, que je trouve catastrophique. »  Pierre-Ange Le Pogam, producteur du film pour sa boite Stone Angels, n'a pas souhaité répondre à Libé (ils n'ont pas du dire le mot magique). Laissons le dernier mot un brin rageur à Olivier Dahan : « Ce n’est pas fini. Quand on affronte un distributeur américain, il y a peu de solutions. Soit on leur dit : "Démerdez-vous avec votre tas de merde", soit on s’arc-boute. »

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire