Retour à Poudlard

Christophe Foltzer | 12 septembre 2013
Christophe Foltzer | 12 septembre 2013

Alors que ses petits magiciens à la croix de bois sont tous partis explorer les multiples déviances rigolotes de la vie (alcool, drogue, Sofia Coppola), J.K. Rowling a trouvé qu'elle n'avait finalement pas gagné assez d'argent pour finir ses jours tranquille-pépère. Résultat, elle a conclu un deal avec la Warner pour adapter Animaux Fantastiques en film. De la courte œuvre de fiction située dans l'univers d'Harry Potter, le studio et l'auteur ont prévu un plan machiavélique à faire passer Peter Jackson et ses hobbits pour une association de Loi 1901. Car oui, on va en bouffer sévère.

On commence par le film, donc, situé 70 ans avant le premier Harry Potter, et qui suivra les aventures de Newt Scamander, auquel il faut joindre l'inévitable jeu vidéo, qui entretiendrait des liens étroits avec la plateforme digitale de Rowling centrée autour de l'univers d'Harry Potter, Pottermore.com. Mais c'est aussi l'occasion d'étendre un peu plus la sphère d'influence du magicien balafré, avec les parcs d'attraction Le Monde Magique d'Harry Potter (prévus à Hollywood et Osaka, après un premier essai à Orlando) et tout un tas de merchandising magique, merveilleux et probablement Made in China.

Et comme ça ne suffisait décidément pas, Warner distribuera dans le monde entier (hormis l'Angleterre) la prochaine adaptation pour la BBC de The Casual Vacancy, son roman pour adultes (appelé Place à prendre chez nous), une mini-série dont la production commencera en 2014.

Sur ce, je vous laisse, j'ai une envie subite de me retaper l'intégrale du Disque-Monde.

 

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire