Un réalisateur finance sa course aux Oscars via Kickstarter

Maryne Baillon | 8 août 2013
Maryne Baillon | 8 août 2013

La grande mode en ce moment chez les réalisateurs, est de parvenir à financer son projet avec le "crowdfunding". Une méthode qui consiste à solliciter financièrement les internautes sur des plateformes collaboratives en échange de certains privilèges. Récemment par exemple, Steven Soderbergh avait eu le droit à son petit dîner en tête à tête avec Spike Lee en plus d'un match des Knicks en versant 10 000 dollars pour son projet de film.

Mais cette tendance semble s'élargir vers de nouveaux horizons comme aider un réalisateur de documentaire à financer sa course aux Oscars, par exemple. C'est en tout cas la démarche que vient d'entreprendre Steve Charles Jaffe, réalisateur de Gahan Wilon : born dead, still weird (sur la vie d'un illustrateur de bande-dessinée) qui espère récolter 50 000 dollars via Kickstarter. Une somme qui servirait plus précisément à se lancer dans une vraie campagne promotionnelle en vue de la cérémonie des Oscars.

 

"L'argent que nous souhaitons reccueillir ne partira pas dans mes poches ou celles de mes producteurs, mais servira à réserver des salles, payer la publicité, embaucher un publiciste, faire des finitions techniques sur le son et l'image et payer la musique finale" précise Jaffe avant de poursuivre : "la compétition est rude aux Oscars et les chances de gagner sont donc très minces. Il a été prouvé de nombreuses fois que la victoire d'un film ou d'un documentaire pouvait booster sa côte au box-office (...) bien sûr je reste réaliste et je ne pense pas gagner un Oscar, mais c'est la meilleure occasion de promouvoir mon documentaire vers une plus large audience et lancer au mieux sa sortie prochaine".

Depuis sa publication sur Kickstarter, le réalisateur a déjà récolté plus de 20 000 dollars. Il ne lui reste plus que dix jours pour atteindre ses objectifs et espérer pouvoir se lancer dans la course à la statuette. 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire