MAD... Sa vie !

Christophe Foltzer | 15 novembre 2012
Christophe Foltzer | 15 novembre 2012

Pour beaucoup d'entre nous, Jean-Pierre Putters fait partie de la famille. Créateur de la revue Mad Movies il y a 40 ans,  fondateur de la toute aussi mythique boutique Movies 2000, et producteur avec Fabrice Lambot au sein de Metaluna Productions (The Theatre Bizarre), voilà qu'il sort aujourd'hui son autobiographie "MAD... Ma vie !" chez Rouge Profond, tout en trouvant encore le temps de préparer des macarons pour les dédicaces dans sa boutique.


Une énergie débridée que l'on retrouve tout au long de cet ouvrage de 221 pages indispensable pour les cinéphiles biberonnés à Mad dès leur plus tendre enfance. C'est avec une maquette claire et dépouillée, mais richement illustrée, que JPP nous raconte sa vie, ses aventures cinéphiliques dans des salles de quartiers aujourd'hui disparues, ses vacances à la campagne, ses résultats scolaires, son passage assez savoureux à l'armée, les filles, sa vie de pâtissier. Avec une logique implacable et une bonne humeur communicative, il nous amène tranquillement à la création de Mad Movies. C'est aussi un témoignage passionnant d'une époque, du quartier Montparnasse, d'une atmosphère qui n'existe plus aujourd'hui, de la démerde, de l'apparition des fanzines, des premières armes de tout un tas de gars aujourd'hui installés dans le milieu (François Cognard, Christophe Lemaire, Christophe Gans...), bref d'un temps qu'on se plaît à fantasmer en regardant les photos, qu'on regrette par moments de ne pas avoir connu (pour les plus jeunes).

Arrive la seconde partie et les choses sérieuses commencent. Chaque numéro de Mad auquel JPP a participé y est listé et commenté. Replacement dans son contexte de parution, galères de maquettes, histoires de festivals, petits règlements de compte avec L'Ecran Fantastique, anecdotes absurdes, tout y passe, à grands renforts de ces jeux de mots foireux mais irrésistibles dont JPP a le secret. On s'étonne, on rit beaucoup mais il convient de ne pas tout dévorer d'une traite, cette partie pouvant se montrer rébarbative si on s'enfile tout le listing d'affilé. Normal.

JPP n'oublie pas les copains et laisse la parole à d'anciens (ou d'actuels) collaborateurs du magazine. De Guy Giraud à Fausto Fasulo (surpris en plein cosplay de Max Payne 3), en passant par un David Doukhan tout en classe ténébreuse, les figures emblématiques se succèdent pour revenir sur leur expérience au sein de la revue. Le tout entrecoupé de quelques chapitres thématiques (le festival Super 8, l'hommage aux disparus, par exemple) bienvenus et, pour certains, émouvants.

Voilà un livre à l'image de son auteur : hyperactif, libertaire, généreux, drôle. Passionnant du début à la fin, c'est un cadeau de Noël idéal et à peine terminé, on ne peut que penser une nouvelle fois ce que l'on sait déjà depuis longtemps : « JPP, on t'aime ! »  

 

« MAD... Ma vie ! » de Jean-Pierre Putters. 221 pages (avec pas mal de nichons et de monstres dedans) aux éditions Rouge Profond, 29 euros. En vente.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire