Tony Scott s'est suicidé

Simon Riaux | 20 août 2012
Simon Riaux | 20 août 2012
Plusieurs sources concordantes semblent en attester sans que le doute ne soit plus permis, Tony Scott se serait suicidé, en se précipitant du pont Vincent Thomas de San Pedro. Petit frère de Ridley Scott, le metteur en scène fit les beaux jours du cinéma d'action, qu'il marqua durablement d'œuvres souvent aussi décriées qu'instantanément adoptées par le public. Ainsi Les Prédateurs, Top Gun, Jours de Tonnerre, True Romance, Ennemi d'État, Man on Fire ou dernièrement Unstoppable s'imposèrent-ils comme de précieux jalons d'un cinéma de divertissement dont l'artiste su anticiper et accompagner les mutations.

Souvent considéré avec condescendance par la critique, lui qui n'avait pas entamé sa carrière par un trio de chefs d'œuvres instantanés dût faire avec une réputation imméritée de réalisateur exclusivement commercial. Il sut pourtant plus que son illustre frère se renouveler, expérimenter, détourner, transformer l'image, la questionner pour emmener des récits classiques sur des terrains inconnus. À ÉcranLarge, Sandy n'oubliera pas Top Gun et son éveil à la sensualité sur fond de Beach volley, notre auguste rédacteur en chef évoque avec émotion le montage au cordeau d'Ennemi d'État, tandis que Tonton BDM refuse de se départir d'un look audacieux inspiré du Travolta de L'Attaque du métro 123, Stéphane Argentin de son côté ne désespère pas de percer dans le stock car, votre serviteur pour sa part se verrait bien chasseur de prime.

Si pour vous aussi, ce lundi 20 août résonne comme un jour de tonnerre, nous ne saurions trop vous conseiller de vous replonger dans la filmographie d'un artiste dont il ne fait nulle doute que l'œuvre sera prochainement appréhendée à sa juste valeur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire