Wentworth Miller nous veut du bien

Allan Blanvillain | 27 juillet 2012
Allan Blanvillain | 27 juillet 2012

Il est loin le temps où Michael Scofield, couvert de tatouages, tentait de s'échapper de Fox River. Depuis Prison Break, Wentworth Miller a su se faire assez discret sur grand écran. Son apparition la plus notable restant dans le très moyen Resident Evil : Afterlife. Et pour cause ! L'acteur passe désormais le plus clair de son temps à faire le scénariste.

Après avoir écrit Stoker, il s'apprête à récidiver en écrivant l'histoire du remake américain d'Harry, un ami qui vous veut du bien par Kimberly Peirce. Le thriller français aux quatre césars mettait en scène Michel, partant en vacances avec sa famille, croisant sur la route un certain Harry qui prétend être un ami d'enfance. Ce dernier se met en tête de résoudre tous les problèmes de Michel par n'importe quels moyens. Il n'y a plus qu'à croiser les doigts pour que notre ami Wentworth nous veuille du bien en ne massacrant pas le film.

 

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire