Le premier film d'Olivier Beguin sera sanglant

Maryne Baillon | 17 juillet 2012
Maryne Baillon | 17 juillet 2012

À en croire la bande-annonce du premier long-métrage d'Olivier Beguin, Chimères ne fera pas dans la dentelle et pourrait s'avérer au contraire terrifiant et agrémenté d'une bonne dose d'hémoglobine. Il faut dire que dans l'horreur, le réalisateur suisse n'en est pas à son premier coup d'essai. Par le passé, il a réalisé plusieurs courts-métrages, dont le western horrifique Dead Bones. Et pourtant ne vous y méprenez pas, c'est une histoire d'amour qu'Olivier Beguin souhaite mettre en lumière. Il aborde une dimension nouvelle avec ce dernier projet, en se servant de l'horreur comme un moyen de poser des questions fondamentales sur la vie à deux, sur les réactions d'un couple face à une situation qu'il ne maîtrise pas. « C'est une histoire d'amour. Un fantasme qui heurte la réalité. Une réalité où le surnaturel s'insinue pour écorcher les illusions d'un couple infecté malgré lui ». révèle le communiqué de la société de production Chaoticlock films.

 


 Voici le pitch de Chimères : «Hospitalisé après s'être fait renverser par une voiture alors qu'il prenait des vacances en Roumanie avec sa copine Livia, Alexandre doit subir une transfusion sanguine. A son retour, il semble atteint d'une étrange maladie... »

Actuellement en production, il lance une campagne de crowdfunding, (permet le financement d'un projet grâce aux petits investissements des internautes, amis et réseaux de contact...) sur le site www.ulule.com/chimeres , afin de pouvoir terminer son tournage au mois d'août prochain à Bruxelles. Bien que le cinéma d'horreur suisse soit de plus en plus présent sur les marchés de film internationaux, il est encore très peu connu et soutenu.

Après plusieurs mois de tournage à travers la Roumanie, la Belgique et la Suisse, ce petit film indépendant toujours en production devrait sortir en salles au cours du mois de janvier 2013.

 

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire