The Amazing Spider-Man : y a comme un lézard

Simon Riaux | 6 juillet 2012
Simon Riaux | 6 juillet 2012
S'il y a bien un domaine dans lequel The Amazing Spider-man de Marc Webb égale le premier Spider-Man de Sam Raimi, c'est bien la foirade totale de son méchant. Le Lézard était la promesse d'un antagoniste physique et puissant, nous n'aurons eu droit qu'à un gorille à écailles numérique. Pourtant, il aurait pu ne pas en être ainsi. C'est ce que révèle un article de Movies, qui met en avant les travaux du designer Aaron Sims, lequel avait travaillé sur la transformation du Dr Connors en reptile.

Le comédien attaché au rôle n'était alors autre que Chris Cooper, et la métamorphose alors envisagée pour faire de lui un monstre à sang froid s'annonçait particulièrement graphique et menaçante. Enfin... Il nous reste toujours la grosse voix de Rhys Ifans pour nous consoler.

 

 

 

 

 

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire