Mash Up au Forum des Images

Nicolas Thys | 20 juin 2012
Nicolas Thys | 20 juin 2012

Le Forum des Images porte bien son nom tant il propose des soirées ou festivals consacrés aux nouvelles images et non pas simplement au cinéma dans sa forme la plus simple. Cette fois c'est au tour de MashUp Film Festival, du vendredi 22 juin au dimanche 24 juin, de revenir pour une seconde édition. A noter que les entrées sont gratuites.

 



Qu'est ce que le Mash Up ?
C'est une pratique très contemporaine qui consiste en la réappropriation par des internautes d'images qui circulent libement sur les réseaux on-line afin de les monter et remonter, de les fragmenter, de les réutiliser. Nouvelle forme audiovisuelle au croisement du found footage sur un mode numérique, cette pratique engendre de nouvelles questions tant juridiques qu'esthétiques. Sur trois jours, ce festival propose d'explorer ce mode nouveau de spectacle, suite directe des dernières mutations cinématographiques, avec plusieurs projections et conférences.

Plusieurs points forts sont à signaler. Tout d'abord une carte blanche à Virgil Widrich et Jean-Gabriel Périot. Le premier est un cinéaste autrichien et l'un des rois de la réutilisation des images avec notamment l'un des plus importants courts métrages de ces 10 dernières années : Fast Film. Le second est un vidéaste français prolifique et polittique qui mêle photographie, archives et extraits de films. Plusieurs rencontres importantes sont également programmées, avec Luc Lagier qui reviendra sur les secrets de fabrication de Blow Up, web magazine diffusé sur arte.tv, ou encore Jérôme Lefdup et DJ Le Clown, pionniers du mashup qui mêlent musique et vidéo.

 

 



Au-delà de ces événements, une vingtaine de projection sont annoncées. On y verra des longs métrages, des classiques du détournement, comme Zelig de Woody Allen ou les plus rares La Dialectique peut-elle casser des briques ? de René Viénet ou Les Cadavres ne portent pas de costard de Carl Reiner. Ou encore des oeuvres collectives comme un Star wars uncut réalisé par des centaines d'internautes qui ont refait le film plan par plan. A noter également les projections de films d'Osbert Parker, animateur brillant qui utilise des techniques mixtes, et du duo Christoph Girardet et Matthias Müller. Rappelons qu'en solo Matthias Müller est l'un des plus importants cinéastes expérimentaux de ces vingt dernières années, auteur des rares et magnifiques Home stories (choisi par Virgil Widrich dans sa carte blanche) ou Alpsee.

Pour plus de détails sur la programmation vous pouvez cliquer ici.

 

 

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire