Champs-Elysées Film Festival : Le programme

Aude Boutillon | 6 juin 2012
Aude Boutillon | 6 juin 2012

En cette journée du 6 juin s'ouvre pour la première fois le Champs-Elysées Film Festival, qui s'attachera, jusqu'au 12 juin, à proposer une vaste sélection de pellicules indépendantes américaines et françaises, dans le cadre de sélections officielles, rétrospectives, hommages et avant-premières en tous genres. Co-présidé par Lambert Wilson et Michael Madsen, le festival comptera également parmi ses invités d'honneur Harvey Weinstein et Donald Sutherland, auxquels seront bien entendu dédiées des soirées et projections particulières.

Côté sélection officielle, nous découvrirons Bernie (sans rapports avec son homonyme Français), deuxième collaboration du duo Jack Black / Richard Linklater (Rock Academy) sous forme d'une comédie acide également portée par Shirley Maclaine et Matthew McConaughey. Le cocon familial sera à l'honneur avec Jesus Henry Christ, chronique douce-amère interprétée par l'excellente Toni Collette et Michael Sheen, The Perfect Family, ou le chemin de croix d'une fervente mère de famille prête à tout pour être sacrée femme catholique de l'année, et enfin Peace Love & Misunderstanding, porté par Jane Fonda, Jeffrey Dean Morgan (dont on espère le trépas moins rapide que d'ordinaire) et la toute jeune et talentueuse Elizabeth Olsen. Deuxième thème prédominant de la sélection officielle : les tumultes de l'adolescence, avec Not waving but drowning, Keep the lights on et Luv. Trois documentaires complèteront enfin le panorama de cette compétition indé.

 S'agissant des avant-premières, l'empressement de certains à découvrir Bitch Slap, hommage prétendument décomplexé aux B movies tendance badass chicks des 60's, a été quelque peu tiédi par l'avis très mitigé de nos prédécesseurs. After.Life, dernier Liam Neeson en date, sera également de la partie, de même que Brake (Stephen Dorff dans un coffre), Cherry (James Franco cocaïnomane), Blanche-Neige et le Chasseur, et... My Soul to Take, le tant attendu (hum) Wes Craven, chroniqué (ou plutôt descendu) il y a près de deux ans par nos soins.

La présence pour l'évènement de nombreux réalisateurs (à commencer par Michael Madsen) nous donnera l'occasion de vous concocter de savoureuses interviews, qui accompagneront nos non moins minutieux compte-rendus.

Sundance à Paris, c'est maintenant.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire