Hunger games perd son réalisateur

Simon Riaux | 11 avril 2012
Simon Riaux | 11 avril 2012
On se souvient de Catherine Hardwicke, écartée de la saga Twilight malgré le succès du premier opus, partie se perdre dans les jupons du Chaperon Rouge. On ne souhaite rien de tel à Gary Ross, le metteur en scène des Hunger Games, énorme succès de ce début d'année, même s'il semble connaître des déconvenues similaires. Quelques jours après qu'aient éclaté sur la place publique les discussions, visiblement houleuses, ayant trait à son éventuelle future rémunération en tant que réalisateur du prochain volet, la polémique vient de tourner court.

« En dépit des récentes spéculations dans les médias, et après une réflexion âpre mais sincère, j'ai décidé de ne pas réaliser L'Embrasement. En tant qu'auteur et réalisateur, à cause d'un agenda de production trop serré et rigide, je n'ai tout simplement pas le temps d'écrire et préparer un film que j'aurais aimé faire. » Ainsi explique le metteur en scène explique-t-il son départ, également relayé par le studio Lionsgate : « Nous sommes désolés que Gary Ross ait décidé de ne pas réaliser L'Embrasement. Nous cherchions vraiment à faire le film avec lui. Il a fait un travail incroyable sur le premier film, et nous lui sommes reconnaissants pour la qualité de son travail. Cela ne marque pas la fin de notre collaboration, et nous considérons que Ross fait partie de la famille Lionsgate et chercherons à travailler avec lui dans le futur. »

Cela signifie-t-il que le studio compte mener une séquelle tambour battant, à tel point que même ce bon vieux Gary, spécialisé dans le plan flou et la shaky cam gratuite, craint de ne pas y retrouver ses petits ? À moins qu'il ne s'agisse véritablement que de viless histoires de dollars sonnant et trébuchants. Quoi qu'il en soit, il n'est pas interdit de se rappeler que pour Twilight, le départ de Catherine Hardwicke avait été synonyme d'un écroulement qualitatif indescriptible.

 


 

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire