Charlize Theron, l'affaire de la sex tape

Simon Riaux | 3 avril 2012
Simon Riaux | 3 avril 2012
Son coup de foudre professionnel pour le pénis de Michael Fassbender et ses parodies des entretiens déjantés de Zack Galifianakis l'ont démontré, Charlize Theron a un goût prononcé pour la plaisanterie, tendance paillarde assumée, de type gras avec couenne ajoutée. Une orientation qu'est venue confirmer un splendide canular de premier avril, suivi d'un vrai-faux démenti non moins hilarant.

En effet, le web s'est enflammé durant plusieurs heures à l'annonce de l'inespérée fuite de sa prétendue sextape (que l'on imagine dantesque, digne des plus glorieuses étreintes des dieux de l'Olympe), avant de littéralement imploser sous le coup d'un démenti plutôt hilarant, rien que pour vous, et avec un retard de moins de 80 heures, la team EL revient en vidéo sur cet événement qui déclencha au sein de la rédac une crise de priapisme. À présent, seul Prometheus s'annonce capable de déclencher nous de semblables afflux sanguins.

 


 

 

 

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire