Les vampires sucent le grand écran

Simon Riaux | 28 février 2012
Simon Riaux | 28 février 2012
Remis en selle par Twilight, les vampires ont connu un retour en grâce inattendu et souvent dispensable, l'hémoglobine se combinant mal au sébum et autres fluides adolescents. Un intérêt semble avoir essaimé du côté de Frankenstein, avant de revenir aux suceurs de sang, dont l'activité a été rien moins que rocambolesque ces derniers jours.

Tout d'abord, Alan Ball va céder sa place de showrunner de la sanglante et friponne série True Blood. Si aucun remplaçant n'a encore été choisi, le créateur du show paraît satisfait de cette décision, qui lui permettra de se consacrer à d'autres projets, tout en gardant un contrôle relatf sur l'orientation du programme. Pour autant, la patte du monsieur était suffisamment forte pour que le changement se fasse sentir.

On croyait le projet Dracula Year Zero mort et enterré, il ne lui aura pas fallu longtemps pour sortir de son caveau administratif et se décider à sucer le fluide vital des spectateurs désargentés, tout comme le film Harker, où il sera question du personnage créé par Bram Stoker, devenu enquêteur chez monsieur Scotland Yard, spécialisé dans gourgandins aux canines non conformes. Le scénariste Jason Keller (Machine gun preacher...) est quant à lui parvenu à vendre à Sony un script basé sur Dracula, le studio aurait l'intention d'initier une franchise.

Guillermo Del Toro devrait bientôt atteindre son but ultime, à savoir se tuer au travail, puisqu'après Pacific Rim (et une cinquantaine d'autres projets), il devrait se pencher sur The Strain, l'adaptation de la série de romans qu'il a écrit avec Chuck Hogan, à l'origine un projet de série TV. Tenez-vous le pour dit, des vampires, on va en bouffer.

 

 

 

 

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire