Pénis, alcool, et divorces, les vannes des Golden Globes 2012

Simon Riaux | 16 janvier 2012
Simon Riaux | 16 janvier 2012

 

Avouons-le, Ricky Gervais ne fut pas aussi mordant et impitoyable cette année que lors des Golden Globes précédent. Pour autant cette édition 2012 fut l'occasion de quelques vannes bien senties, et autres attaques parfaitement gratuites, et par conséquent délicieuses. Rien que pour vous, voici un petit florilège.

« Pour ceux d'entre vous qui l'ignoreraient, les Golden Globes sont comme les Oscar, mais sans tout le panache. Les golden globes sont aux Oscar ce que Kim Kardashian est à Kate Middleton. Un peu plus lourds, un peu plus trash, un peu plus alcoolisés, et plus facilement corruptibles. Paraît-il. Rien n'a été prouvé. »

« Ils m'ont vraiment donné une liste de règles. Je ne vais pas en tenir compte, mais j'ai pensé que ce serait sympa de vous les lire. C'est véridique, hein ? Pas d'insanités. Ça ça va, j'ai un énorme vocabulaire. Pas de nudité. C'est une honte. Parce que j'ai un énorme... vocabulaire. Mais un minuscule pénis. Non, non. Ce n'est pas grave. Ça fonctionne, ne vous inquiétez pas. Tout va bien. (…) Est-ce que Michael Fassbender peut faire du golf avec le sien ? »

« Qu'est-ce qui se passe avec tout ces divorces ? Arnold et Maria , J-Lo et Mark Anthony, Ashton et Demi. Kim Kardashian et un type dont personne ne se souviendra. Il n'est pas resté longtemps. 72 jours. Un mariage qui a duré 72 jours. Je suis resté assis plus longtemps à certains discours de James Cameron. »

 

 


 

 

À propos de Mes meilleures amies : « Péter, roter, jurer, s'adonner à une sexualité sauvage, et même faire caca dans un évier. J'ai entendu dire que pour faire des recherches le cast a passé un week end avec Madame Helen Mirren. »

« Il est acclamé par les femmes. Enfin, pas que je sache. Bonne chance à lui... c'est un gros raciste. Je veux dire, un méchant, vraiment. Je l'ai également vu frapper un chaton aveugle. Veuillez accueillir le maléfique Colin Firth. »

« Un petit défi à votre attention. Eddie Murphy et Adam Sandler ont joué à eux deux tous les rôles du film La Couleur des sentiments. Si c'est pas fantastique. Ils étaient fantastiques. J'ai du mal à croire qu'ils ne soient pas là ce soir. À moins qu'ils ne le soient... ce sont des maîtres du déguisement. »

 

 


 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire