Pas de bunga bunga pour George CLooney

Simon Riaux | 25 novembre 2011
Simon Riaux | 25 novembre 2011
Alors que Silvio Berlusconi va devoir affronter la justice italienne dans le cadre du Rubygate, l'ancien prédisent du conseil est en effet accusé d'avoir eu des relations sexuelles tarifées avec Ruby, une prostituée mineure, au cours d'une de ses soirées Bunga Bunga. Pour défendre sa cause, l'accusé a appelé à la barre le footballeur Cristiano Ronaldo, ainsi que George Clooney.

Toutefois ce dernier ne semble pas prêt d'admettre avoir participé à cette petite sauterie... « Je n'étais pas à la soirée Bunga Bunga, je suis venu parler du Darfour... Le moins que l'on puisse dire, c'est que ce fut une très intéressante conversation, qui s'est transformée en un événement très différent de ce que quiconque aurait pu imaginer. »

Quand nos confrères du Time Magazine lui ont demandé s'il lui avait été proposé de rester passer la soirée aux côtés du Cavaliere, il a acquiescé et précisé sa réponse d'alors : « Merci, mais non, je dois y aller. » Voilà qui ne devrait pas aider les ventes du nouveau CD de chansons d'amour écrites par Berlusconi (si si !) : Il Vero Amore !

 

 


 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire