Nouvelles révélations sur The Dark knight rises

Simon Riaux | 22 novembre 2011
Simon Riaux | 22 novembre 2011
Depuis des semaines, des tonnes photos plus ou moins officielles du tournage de The Dark Knight rises ont envahi la toile, nous révélant des clichés rarement de bonne qualité, pas très significatifs, sinon en terme de potentiel spoil. Heureusement, il arrive que de véritables informations nous parviennent. C'est le cas grâce à Empire, dont nous vous avions révélé les visuels dédiés au film hier, alors que simultanément, Gary Oldman livrait son sentiment sur la conclusion de la trilogie.

Voici aujourd'hui venu le moment de découvrir les bons mots des interviews de Tom Hardy et Christopher Nolan, et le moins que l'on puisse dire, c'est que les deux artistes ont livré quelques intéressantes révélations. Le réalisateur commence par lever le voile sur le synopsis et l'introduction de son film : « Il est vraiment question d'en finir avec l'histoire de Batman et Bruce Wayne. Nous l'avons laissé dans une situation précaire. Cela surprendra peut-être les gens, mais notre histoire le rattrape beaucoup plus tard, 8 ans après le Dark Knight. C'est un donc un Bruce Wayne plus âgé, et il n'est pas en bon état. »

« Le prologue occupe les 6, voire 7 premières minutes du film. C'est une introduction de Bane et un avant-goût de ce qui arrive. Avec Bane nous essayons de procurer à Batman un challenge physique tel qu'il n'en a jamais connu. Pour achever notre récit et lui donner plus d'ampleur, nous avons essayer de plonger dans quelque chose d'épique. »

 

 


 

 

Un Bruce Wayne fatigué, en mauvais état ? Les connaisseurs du comics ne sont pas sans savoir que Bane y est responsable d'un funeste écrasement de colonne vertébrale en la personne de Batman, un sort qui lui serait réservé tôt dans l'intrigue ? Voilà qui devrait alimenter les rumeurs quant à une introduction réputée bien plus violente que celle de l'opus précédent. Tom Hardy n'est pas en reste et nous fait saliver avec une description de son personnage qui ferait passer le Joker pour une danseuse étoile.

« Il est brutal. Brutal. C'est un grand mec qui est incroyablement clinique, en fait il se bat dans l'idée d'être le plus efficace. Ce n'est pas pour combattre. C'est une histoire de carnage. Son style est puissant, que ce soit avec les poings ou les pieds, c'est méchant. Tout y passe, du bris d'articulation jusqu'aux explosions de crânes, enfoncements thoraciques, piétinement de nuques et genoux, il arrache des têtes et transperce des poitrines de ses poings, arrache des colonnes vertébrales. Mentalement c'est un terroriste, particulièrement brutal. »

Enfin, l'acteur nous offre quelques informations sur les origines et le costume de son personnage :

« Dans sa vie, il a été mutilé très jeune. La douleur le fait souffrir, et il a besoin de gaz pour survivre. Il ne peut supporter la douleur sans son masque. Les tuyaux qui sortent du masque courent le long de sa mâchoire et plongent à l'arrière, où il y a deux réservoirs d'on ne sait pas trop quoi, un anesthésiant. »

Si ne serait-ce que la moitié de ces dires sont vrais, Bane devrait être un adversaire barbare et torturé, comme on en n'a pas vu depuis un sacré bout de temps. Batman va avoir beaucoup de soucis à se faire.

 

 


 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire