Dwayne Johnson est un badass motherfucker

Simon Riaux | 3 novembre 2011
Simon Riaux | 3 novembre 2011
G.I Joe : le réveil du cobra fut l'un des plus déviants et jouissifs portnawaks de ces dernières années, à condition de s'assoir sur sa cinéphilie et de laisser libre court à un afflux massif de testostérone. Qu'on se le dise, se suite, Retaliation, semble désireuse d'empreinter la même voie de sueur et de sang, comme en témoigne cette featurette promotionnelle qui fait la part belle à Dwayne Johnson. Rien d'incroyablement transcendantal toutefois, sinon la confirmation de ce que chacun soupçonnait, à savoir que Dwayne interprétera bien un Badass Motherfucker, et que l'entraînement avec Bruce Willis fut l'occasion d'un déferlement d'amitié virile.

 

 

 

 

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire