Dream House, Jim Sheridan plaide non coupable

Simon Riaux | 10 octobre 2011
Simon Riaux | 10 octobre 2011
Jim Sheridan est le malheureux réalisateur de Dream House. Nous vous avions indiqué combien le ratage magistral du film était surprenant compte tenu du talent des participants, notamment de son réalisateur, auteur entre autres de My Left foot, ou encore Au nom du père. C'est le Los Angeles Times qui nous l'apprend, le metteur en scène serait tout aussi insatisfait du résultat que le public, à tel point qu'il a tenté de retirer son nom du film.

En effet, Sheridan aurait entamé cet été une procédure auprès de la Director's Guild of America, dans le but de ne pas apparaître au générique, après avoir fait état de son souhait de ne pas promouvoir la chose. Pour obtenir gain de cause il devait prouver que le travail pour lequel il a été engagé était fondamentalement différent du résultat final.

Il semblerait que le contentieux entre le metteur en scène et la production soit né des méthodes du monsieur, très porté sur l'improvisation, ce qui l'aurait amené à s'éloigner radicalement du script. Quelques désastreuses projections tests plus tard, suivi de reshoots intempestifs, le torchon aurait pris définitivement feu entre les différents partis.

Alors qu'un différend artistique entache la post-production du très attendu Dredd, on espère que le résultat sera moins catastrophique...

 

 


 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire