Morgan Freeman attaque le Tea Party

Simon Riaux | 26 septembre 2011
Simon Riaux | 26 septembre 2011
Alors que les présidentielles américaines approchent et que la mécanique des primaires est en place, les prises de position se multiplient. Hollywood, récemment taxé (via le projet Kill Ben Laden de Kathryn Bigelow) de soutenir inconditionnellement les démocrates, s'apprête à multiplier les levées de fonds en faveur de Barack Obama, tandis que plusieurs acteurs sortent l'artillerie lourde.

C'est le cas de Morgan Freeman, qui s'en pris directement au Tea Party, qu'il a qualifié d'organisation raciste. Selon le comédien, leur programme est simple : «  Faire tout ce qu'il faudra pour qu'Obama ne fasse qu'un mandat. » Il précise quel est l'esprit de cette maxime : « Rien à foutre du pays. Il faut faire tout ce qui est possible pour que le noir s'en aille. »

Une attaque en règle comme on dit. C'est donc bien sûr le candidat républicain, afro-américain et proche du Tea Party Herman Cain qui lui a répondu, arguant que l'acteur ne pouvait juger un mouvement politique dont il ignorait tout, avant d'ajouter que son expérience présidentielle dans Deep Impact ne devait pas lui être d'une grande aide. Élégance, quand tu nous tiens...

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire