James Franco remonte Gus Van Sant

Simon Riaux | 23 septembre 2011
Simon Riaux | 23 septembre 2011

James Franco, le stupéfiant esthète qui mange un bol d'alexandrins au petit déjeuner, avant de réciter une douce élégie pour se donner du courage en restaurant une chapelle Byzantine, a de grands projets de cinéma. Non content de nous gratifier ponctuellement d'oeuvres arty irregardables et prétentieuses, le bon James se lance à son tour dans le remontage d'oeuvres préexistantes. Le film qu'il compte revisiter n'est pas n'importe lequel, puisqu'il s'agit de My own private Idaho, de Gus Van Sant.

« Nous nous demandions naturellement à quoi Idaho ressemblerait s'il le faisais aujourd'hui, et Gus m'a proposé de faire mon propre montage. C'était énorme de pouvoir monter le matériel brut de mon film préféré, un film qui m'a ému, m'a aidé à me former adolescent. La seule justification pour faire cela, était de faire ce dont Gus et moi avions parlé : je le monte comme si Gus l'avait réalisé aujourd'hui. »

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire