Festival du film fantastique de Strasbourg 2011 : Jour 8

Tonton BDM | 19 septembre 2011
Tonton BDM | 19 septembre 2011

FEFFS 2011



Une auto-fiction en mode Gonzo et en huit épisodes

par Alexandre Dumas Tonton BDM

 

Épisode VIII



Mieux vaut tard que jamais, le voici, le compte-rendu du dernier jour du Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg. On va tenter de mettre la pédale douce sur le gonzo sur celle-là, parce qu'il y a vraiment des gens que je voudrais vraiment remercier et que c'est vraiment vraiment super sincère alors vraiment, je préfère pas le faire entre deux conneries ayant rapport avec un slip sale ou une soirée tellement arrosée qu'elle finit à quatre pattes la tête dans le vomi de ton voisin de chambrée.



La journée de clôture a de toutes façons été très studieuse de mon côté : j'ai passé le plus clair de mon temps avec le staff du festival ou à taffer à l'hôtel sur la rédaction de mon épisode VII (voir épisode VII), et je n'ai commencé à voir le jour que quand celui-ci commençait à se coucher, pour le palmarès du FEFFS 2011 (voir notre article) et la belle cérémonie de clôture, qui a notamment rendu un émouvant hommage à Jimmy Sangster, récemment disparu, avant d'embrayer avec le gros délire Tucker et Dale fightent le Mal.

 


Tucker et Dale fightent le Mal (Eli Craig, 2010) - La grande force du FEFFS 2011 aura été de s'ouvrir et de se fermer sur deux époustouflantes comédies liées au genre. Il vaut probablement mieux ne pas trop en savoir sur les démêlés de Tucker et Dale avant de voir le film : sachez simplement qu'il s'agit d'une parodie de survival et que le film, qui nous réserve quelques gags immédiatement anthologiques, a été accueilli de façon unanimement positive dans la salle. 4/5



Voilà... Le FEFFS 2011, c'est fini. Je voudrais remercier chaleureusement Daniel Cohen et Nathalie Flesch (merci et désolé pour la chambre, promis si vous m'acceptez l'année prochaine je n'y ferai plus rentrer Pascal), les deux ravissantes attachées de presse de Dark Star, Lucie et Lison (la fille aux nerfs d'acier !), les équipes des cinémas Star et Star St-Ex, tous les bistrots autour de ces deux cinémas, le staff et les bénévoles du Festival (Valérie, Jean-Baptiste, Hugues, et une pensée particulière pour la jolie blonde du Village fantastique dont je ne connais pas le prénom), les restaus La Hache (foncez-y !) et Le petit bois vert, le personnel de l'hôtel de l'Europe, l'Académie de la bière de Strasbourg avec un petit clin d'œil particulier fait à la jolie Luce qu'on y a croisé le soir de la clôture, Pascal de Ciné Région donc (a.k.a le mec qui gerbe dans la chambre de Tonton... mais une belle rencontre tout de même !), Jean-Baptiste Thoret, Nicolas Stanzick (j'attends de pied ferme ton beau projet mec !), Julien et François de critique-film, Mélanie et Laurent de Zombies world, Alexa de Films-horreur, Nathan (vodkaster) ou encore Yannick de Sueurs froides. On saluera également la simplicité de deux grands messieurs du cinéma d'horreur, George A. Romero et Lucky McKee, toujours prêts à discuter au détour d'une bonne binouze, la disponibilité et la sympathie de l'équipe de Livide, Alexandre Bustillo et Julien Maury (franchement, je croise les doigts pour que la sortie salles ne soit pas synonyme de coupes, on est avec vous les gars), ainsi que les acteurs, Félix Moati et les deux jolies Chloés, Chloé Coulloud et Chloé Marcq. Et bien sûr merci à Écran Large de m'avoir envoyé là-bas et de m'avoir laissé carte blanche pour écrire mes conneries.



See ya !

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire