Juste une dernière chose...

Simon Riaux | 25 juin 2011
Simon Riaux | 25 juin 2011
C'est une émotion particulière qui nous étreint à l'annonce de la disparition de Peter Falk. Le comédien faisait partie de ces artistes dont les compositions accompagnèrent les spectateurs, à travers des rôles marqués et emblématiques. Il fut pour beaucoup l'inoubliable Columbo, personnage central et fascinant de la série éponyme, père spirituel d'une myriade de personnages, aux caractères surprenants, aux tics emblématiques, et à la logique implacable (on y a souvent comparé Hugh Laurie et son House). Steven Spielberg  et Jonathan Demme, qui signèrent chacun un épisode de la série (le premier pour Steven, alors âgé de 25 ans !) ne s'y trompèrent pas, de même que Donald Pleasence, ou encore Johnny Cash qui firent dans le show des apparitions remarquées.

Pour d'autres il fut l'acteur de Cassavetes, celui qui collabora six fois avec le metteur en scène, ou encore le comédien des Ailes du désir. Une filmographie riche, qui lui valut deux nominations à l'oscar du second rôle, en 1961 et 1962, il ne l'obtint jamais malgré sa prestation dans Miliardaire d'un jour de Capra, mais fut récompensé par quatre Emmy Award pour son rôle d'inspecteur à la force tranquille. À l'heure ou l'on commence seulement à mesurer combien ses interprétations composèrent un portrait saisissant de l'homme occidental et de la représentation de ses tourments, profitons-en pour regarder ces quelques vidéos, interviews et extraits, en honneur d'un comédien d'une rare trempe.

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 

 
 
 
Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire