Michael Bay au secours de la 3D

Simon Riaux | 23 juin 2011
Simon Riaux | 23 juin 2011
Pauvre Michael Bay, le sort est cruel à son encontre. Après avoir craché sans vergogne sur la 3D, avant de devoir s'y convertir avec un mépris total pour ses précédentes déclarations (voir ici), le malheureux doit désormais faire des pieds et des mains pour assurer une bonne sortie à son Transformers 3, diffusé en trois dimensions.

Car la 3D est de moins en moins en odeur de sainteté aux États-Unis, notamment du côté des exploitants. Ces derniers s'apprêteraient à changer leurs fusil d'épaules, alors que les entrées des séances tridimensionnelles s'écroulent (Green Lantern ne ferait plus qu'un tiers de ses recettes grâce à la 3D), mais Michael compte bien ne pas se laisser faire.

Il a ainsi révélé au New York Times avoir appelé les dirigeants de la plupart des chaînes d'exploitation, pour les prier de projeter son bébé de façon à ce que « leurs projecteurs brûlent plus vite, mais que le film soit plus net et brillant. » On lui souhaite bonne chance.

 

 


 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire