Jennifer Lawrence, toute nue et toute bleue

Simon Riaux | 25 mai 2011
Simon Riaux | 25 mai 2011
Jennifer Lawrence, on ne le dira jamais assez, c'est une fille bien. Elle sera très prochainement à l'affiche de X-men : le commencement, dans le rôle de Mystique, où elle est nettement moins habillée que dans Winter's bone, pour notre plus grand bonheur.. Son personnage y est traité très intelligemment, son corps étant enfin abordé comme un véritable enjeux narratif et cinématographique, pas un gimmick bleuâtre, vos mirettes émerveillées le découvriront bientôt.

Étant donné qu'il faut rendre à César ce qui est à César, apprenez que la comédienne y est pour beaucoup. Elle a en effet tenu à conserver ses formes, pour ne pas se conformer à l'image glaciale qu'avait donné jusqu'à présent le personnage sur grand écran. « Je savais que si je devais être nue à la face du monde, je voulais ressembler à une femme, et pas un gamin pré-pubère de 13 ans. Je ne supporte pas ceux qui pensent que c'est à ça que nous (les femmes) devrions ressembler. »

 

 


 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire