De Cannes à Paris

Nicolas Thys | 26 mai 2011
Nicolas Thys | 26 mai 2011

Après Cannes, une partie du festival monte à Paris pendant quelques jours. L'occasion de découvrir la Caméra d'orLa Guerre est déclarée ou L'exercice de l'Etat présentés dans le cadre de la Quinzaine, La semaine de la critique ou celui d'Un certain regard.



Au Forum des Images, ce sont les films de la Quinzaine des réalisateurs qui sont à l'honneur. Créée par la Société des réalisateurs de films (SRF) après mai 68, celle section a pour objectif de découvrir les films de jeunes auteurs en proposant un programme de courts et de longs métrages de tous horizons et de tous genres. Indépendante des autres institutions du festival, la Quinzaine des Réalisateurs est composé d'un comité de sélection de cinq membres dirigé par Frédéric Boyer. Elle a également la particularité d'être non compétitive même si certains prix peuvent être concernés par cette sélection. Notamment La Caméra d'or décernée au meilleur premier film toutes sections confondues, le Art cinema award, Le Label europa cinemas, le prix SACD et le prix Fipresci sections parallèles.

 



Cette année 21 longs métrages et 14 courts sont concernés. Ils seront diffusés plusieurs fois entre le 25 mai et le 5 juin 2011. Parmi ces films nous retiendrons en particulier The Island de Kamen Kalev, cinéaste bulgare remarqué pour Eastern plays l'année passée, son premier long métrage, et pour ses deux courts métrages horrifiques à base de lapins en peluche également présentés à Cannes il y a quelques années : Rabbit troubles et Get the rabbit back. Eldfjall, un film dano-islandais, pour ceux que le volcan ne traumatiserait pas, retient aussi notre attention ; son réalisateur, Runar Runarsson, ayant déjà réalisé trois courts métrages magnifiques qui tournent régulièrement dans les festivals. Bouli Lanners figure aussi dans la sélection avec Les Géants, un film à recommander à ceux qui ont aimé l'excellent Eldorado réalisé en 2007. A noter également la présence de Valérie Mrejen, merveilleuse vidéaste qui réalise ici En ville, son premier long métrage de fiction avec Bertrand Shefer, et celle d'André Téchiné pour Impardonnables qui n'a pas déchainé les passions sur la croisette... Enfin, côté court, Duane Hopkins qui avait réalisé un long métrage bouleversant sur l'addiction il y a déjà 2 ans, Better things, revient avec un film de 5 minutes sur le tabac que nous avons hâte de voir, Cigarette at night.

Pour plus de détail sur la sélection et le programme cliquez ICI.

 


A noter aussi la reprise des films de deux autres sections du festival de Cannes. Du 25 au 31 mai, au Reflet médicis vous pourrez retrouver les films présentés à Un certain regard, où sont notamment présentés Restless de Gus Van Sant, Kim Ki Duk, Bruno Dumont, Andrey Zviagintsev et l'excellent Murderer de Hong-Jin Na. Ainsi que L'Exercice de l'état de Pierre Schoeller, l'un des coups de coeur de la rédaction pendant le festival. Retrouvez le programme complet ici.

 

Quelques jours après, du 3 au 6 juin, la Cinémathèque française accueillera les films de La Semaine de la critique. On pourra y voir La guerre est déclarée de Valérie Donzelli qui avait bluffé la rédaction lors de son passage à Cannes ainsi que Take Shelter, le buzz du moment qui n'avait pourtant pas bluffé nos globe trotters à Sundance. Par contre on n'y trouvera pas My little princess d'Eva Ionesco. Pour plus de détail sur la programmation, vous pouvez cliquer ici.

 


 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire