Cannes 2011 : Compte-rendu jour 5

Stéphane Argentin | 15 mai 2011
Stéphane Argentin | 15 mai 2011

La cinquième journée est marquée par un consensus de toute la team EL à l'issue de la projection matinale de The Artist, grandiose déclaration d'amour au Septième Art. Plus tard au cours de la soirée, lors de sa présentation officielle en compétition, en présence de l'équipe du film, l'enthousiasme est confirmé avec une très longue standing ovation à l'issue de la projection. Les stars présentes sont visiblement très émues sur l'écran géant présent à l'extérieur, qui diffuse les images de l'intérieur de la salle où l'on apercevra également Frédéric Mitterand leur adresser quelques mots (de félicitations ?). De là à dire que le jury emmené par Bob De Niro aura lui aussi été touché par la magie de ce long-métrage muet en noir et blanc, il faudra pour cela attendre le palmarès dimanche prochain. D'ici là, vous aurez tout loisir de relire notre avis enthousiaste et découvrir les interviews de Bérénice Béjo et Michel Hazanavicius (couple à la ville qui attend par ailleurs leur deuxième enfant, pour le côté people).

 


Autant dire qu'après pareille découverte, le reste de la journée passerait presque pour anecdotique. Simon se laisse tenter par Duch, Le maître des forges de l'enfer, témoignage fascinant de l'horreur des khmers rouge avant que toute l'équipe se retrouve une fois de plus pour L'Apollonide - souvenirs de la maison close, évocation sans grand intérêt de la fin des maisons closes à Paris. D'ailleurs, pour l'anecdote, à ce jour, c'est le film où le plus de gens ont quitté la salle avant la fin de la projection. Quant aux deux autres buzz du jour, Martha Marcy May Marlene et Take shelter, inutile de nous y rendre puisque nous avions déjà découvert ces deux films (intéressant pour le premier et poliment chiant pour le second) lors du festival de Sundance en janvier dernier. Cette minute « on s'la pète » referme ainsi le compte-rendu du jour et nous vous donnons rendez-vous demain pour LE film le plus attendu de ce 64ème festival : The Tree of life de Terrence Malick...

 

 
Montage : Fabien Hagege
Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire