R.I.P Jean Rollin

Simon Riaux | 16 décembre 2010
Simon Riaux | 16 décembre 2010

Jean Rollin, l'un des très rares cinéastes français à avoir oeuvré principalement dans le fantastique, est décédé hier, à l'âge de 72 ans. Son oeuvre, parcourue par la figure du vampire, se distinguait par des intrigues éthérées, au rythme lent, épuré, traversées par un érotisme omniprésent. Son travail a marqué plusieurs générations de cinéphiles, interpelés par l'inquiétante étrangeté de ses longs-métrages, leur poésie ou tout simplement leur non-sens. Conspué et méprisé par l'intelligentsia germanopratine, il n'en demeura pas moins pour tous ceux qui avaient pu découvrir des oeuvres telles que Le Viol du  vampire, La Fiancée de Dracula ou encore Lèvres de Sang, un homme aussi important qu'attachant.

 

 

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire